Vingt morts dans l’explosion accidentelle au Caire d’un véhicule transportant des explosifs

Une voiture transportant des explosifs a explosé dans un accident de la circulation, survenu dans la nuit du dimanche à lundi, devant un centre hospitalier de la capitale égyptienne, Le Caire, faisant 20 morts et une cinquantaine de blessés, ont annonce les autorités égyptiennes.

Les autorités ont d’abord soutenu que l’explosion était due à un accident de la circulation devant l’Institut national du cancer, sur la Corniche. Mais, par la suite, le ministère égyptien de l’Intérieur a ajouté que la voiture accidentée contenait des explosifs et devait servir à une «opération terroriste» prévue par la milice HASM.

«Les premières investigations techniques ont montré que la voiture transportait des explosifs, et que la collision a provoqué leur détonation», a déclaré le ministère de l’Intérieur dans un communiqué. «On estime que la voiture était en train d’être déplacée vers un lieu pour servir à l’exécution d’une opération terroriste».

Le président égyptien, Abdel Fattah al-Sissi, a aussi soutenu que la collision constituait un acte «terroriste», avant de présenter, sur les réseaux sociaux, ses condoléances «au peuple égyptien et aux familles des martyrs tués dans le lâche incident d’origine terroriste».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.