CEDEAO : Plaidoyer pour un «processus organisé» vers la future monnaie

Le ministre sénégalais de l’Économie et du Plan, Amadou Hott, a souligné jeudi à Dakar l’importance d’avoir un « processus organisé » dans la mise en œuvre de l’Eco, la future monnaie de la Cedeao, pour que les entreprises de la zone puissent être viables et « Il est extrêmement important d’avoir un processus organisé pour que l’Eco voit le jour dans des conditions qui permettent à nos entreprises de pouvoir prospérer dans cette zone qui aura une monnaie unique, stable avec un marché beaucoup plus intégré et compétitif », a déclaré M. Hott, intervenant à la 18e session des assises économiques du Mouvement des entreprises du Sénégal (Meds).

Cette édition du Meds réfléchit cette année sur le thème : « L’avenir de notre monnaie : le Franc CFA ! », là où en juin 2019 les chefs d’Etat des 15 pays membres de la Cedeao ont pris la décision d’accélérer le processus de mise en œuvre de la monnaie unique, « avec un régime de change flexible assorti d’un cadre monétaire », a souligné le ministre sénégalais.

Le président du Meds, Mbagnick Diop, a salué les nouveaux leviers continentaux tels que la Zlec (Zone de libre-échange économique) qui est « une excellente chose » pour ses collègues du secteur privé et qui peut en même temps « aider l’Eco ».

Le président Nigérien et président en exercice de la CEDEAO, Mahamadou Issoufou, a exprimé récemment sa volonté d’accélérer le processus d’adoption de la monnaie unique dans la sous-région ouest africaine.

« De tous les chantiers, si on me demandait de citer un seul que je souhaite voir connaitre une avancée significative, pendant mon mandat, je dirai la monnaie unique », a-t-il déclaré à l’issue d’une séance de travail au siège de la CEDEAO. Il a insisté sur le fait que la feuille de route de la nouvelle monnaie « doit avoir un calendrier précis d’exécution avec un respect des délais rigoureux».

Réunis à Abuja le 22 décembre 2018 dans le cadre de leur 54è Sommet ordinaire, les chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO avaient décidé de la création d’une nouvelle monnaie commune, en remplacement du Franc CFA. Le lancement de ladite monnaie est annoncé pour début 2020.

A propos de adam eugene

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.