L’Afrique du sud lance la 5G commerciale

L’Afrique du sud vient de lancer la 5G commerciale, devenant ainsi le premier au monde à déployer un réseau 5G. C’est l’opérateur de téléphonie  mobile « Rain » qui va commercialiser pour le moment de l’internet mobile ultra rapide.

Annoncée au mois de février dernier, la 5G est devenue effective en Afrique du sud. Pour le moment, seuls les clients de «Rain» qui habitent dans certaines localités de Johannesburg, pourront désormais s’offrir les services de la 5G, en attendant l’expansion du réseau à Durban et Cape Town d’ici l’année prochaine.

«Les consommateurs désirant  acquérir  le réseau devront verser  une somme mensuelle de 1000 rands (72,68 USD). Ils pourront utiliser  200 Mbps (5 fois plus élevés que ceux de la 4G) offerts  par la société», indique un communiqué de «Rain».

Selon l’équipementier chinois Huawei, le réseau 5G exploite le spectre 3,6 Ghz et offre des vitesses de téléchargement pouvant aller à plus de 700 Mbps. D’ailleurs, c’est l’entreprise chinoise qui a aidé «Rain» à passer à la 5G. Elle lui a fourni son expertise pour utiliser le spectre de fréquence.

En rappel, depuis 2018, les sociétés de télécoms sud-africaines notamment MTN, Vodacom et Comsol sont dans une phase d’expérimentation de la 5G.

Parlant de la 5G, dans son dernier rapport sur la mobilité, Ericsson prévoit que les abonnements 5G vont exploser à l’échelle mondiale pour atteindre 1,9 milliard en 2024.

«L’élan et l’enthousiasme suscités par la 5G laissent croire que le déploiement de ce réseau dans le monde ne va pas tarder à être généralisé», prédit Ericsson dans son rapport de juin 2019 sur la mobilité.

A propos de François Saint-Sauveur

Journaliste Ex RFI

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.