Introduction en RDC d’un nouveau vaccin anti-Ebola dès novembre 2019

Le second vaccin annoncé pour renforcer la lutte contre l’épidémie d’Ebola qui sévit en République démocratique du Congo (RDC) sera utilisé à compter du mois de novembre prochain, ont annoncé dimanche 13 octobre, les autorités en charge de la riposte.

Le vaccin en question est dénommé Ad26-ZEBOV-GP, et est fabriqué par la filiale belge des laboratoires «Johnson & Johnson». Il devrait arriver dans le pays «ver le 18 octobre, et la vaccination va commencer au début de novembre», a fait savoir le Dr Jean-Jacques Muyembe, qui dirige la riposte contre l’épidémie d’Ebola en RDC.

L’administration de ce nouveau vaccin va commencer par deux communes, celles de Majingo et Kahembe, choisies sur la base du fait que qu’elles abritent «beaucoup de ressortissants de Beni et Butembo (Nord-Kivu, est)», deux zones considérées comme des épicentres de l’épidémie, a expliqué Dr Muyembe.

Ce vaccin sera étendu aux «petits commerçants qui se rendent souvent au Rwanda pour protéger nos voisins (…) et si ça marche bien, nous allons étendre la vaccination au Sud-Kivu (est) et Ituri (nord-est », a ajouté Dr Muyembe.

«Johnson & Johnson» va envoyer un lot de 200.000 doses de vaccin au Rwanda et 500.000 doses en RDC, où Ebola a déjà tué plus de 2.100 personnes.

A propos de Arsene Severin

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.