Les Iles Comores lèvent  3,9 milliards d’euros pour financer leurs projets de développement

Les Iles Comores ont pu lever avec l’aide des grands bailleurs de fonds internationaux et des acteurs privés réunis lundi et mardi à Paris, quelque 3,9 milliards d’euros pour financier le plan de développement du pays.

« Au total, la conférence des partenaires au développement des Comores a permis de mobiliser plus de 3,88 mds d’euros (4,3 milliards de dollars) pour le financement du Plan Comores émergent », qui vise à faire des Comores un pays émergent à l’horizon 2030, a précisé un communiqué publié à l’issue de cette conférence.

Les partenaires bilatéraux (Maroc et Emirats arabes unis notamment) et multilatéraux (Banque mondiale, Banque africaine de développement, Banque islamique de développement…) ont promis un soutien de 1,6 milliard de dollars (1,44 md d’euros). Les acteurs du secteur privé se sont engagés à investir plus de 2,7 mds de dollars (2,44 mds d’euros).

« Nous sommes très heureux que notre appel ait rencontré un tel écho favorable de votre part», a déclaré le président Azali, dans un discours de clôture reproduit sur le compte Facebook de la présidence des Comores.

«Nous venons de poser la première pierre pour une nouvelle ère, la pierre de l’espoir de voir les Comores sortir rapidement de la trappe du sous-développement pour devenir un pays avec une économie prospère où l’Etat de droit, la paix, la sécurité et la stabilité seront solidement ancrés», a-t-il ajouté.

Avec ces douze projets clés, notamment dans les secteurs du tourisme, de la santé, de l’énergie, des infrastructures, présentés à Paris, l’archipel, l’un des pays les plus pauvres au monde (plus de 40% de la population vit sous le seuil de la pauvreté) et qui a longtemps été agité par des coups d’Etat et des crises séparatistes qui ont découragé les investisseurs de s’y aventurer, espère doper sa croissance, pour la porter en 2030 à 8% du produit intérieur brut contre moins de 3% actuellement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.