La Guinée décroche le siège de la plateforme africaine du commerce électronique

C’est en Guinée que sera implanté le siège de la plate-forme africaine du commerce électronique, après la signature cette semaine à Conakry, de l’accord de siège par les autorités guinéennes et Africa-eTrade group.

Cette plateforme s’est fixée comme objectif de mettre à la disposition des acteurs toutes les informations relatives au commerce électronique sur le continent.

«C’est la toute première Institution régionale de l’Union Africaine que la Guinée abrite depuis son indépendance», s’est félicité le Premier ministre Guinéen, Ibrahima Kassory Fofana, en réitérant l’engagement du gouvernement guinéen à veiller à la mise en œuvre rapide de cet accord.

Il n’a pas manqué de remercier le groupe Africa-eTrade pour le choix porté sur la Guinée pour abriter le siège régional de cette plateforme.

A-eTrade s’est donnée pour mission de façonner l’économie africaine au cours de la prochaine décennie. «Nous comptons atteindre un milliard de personnes qui négocient sur les plateformes du groupe A-eTrade», a déclaré Mulualem Syoum,  Président-Directeur-General de A-eTrade group.

Il a indiqué que pour les 15 prochaines années, A-eTrade a en ligne de mire trois principaux objectifs. D’abord, la création de 600.000 PME dans le secteur du commerce et contribuant à créer 22 millions d’emplois, les solutions de commerce électronique, y compris les solutions de paiement et de financement, seront fournies à ces entrepreneurs.

Ensuite, la création de 5 millions de PME, lesquelles créeront en retour de 80 à 125 millions de nouveaux emplois sur le continent. Enfin le dernier, qualifié d’objectif mégalomane à première vue, est relatif à la considération des ressources A-eTrade, a indiqué Mulualem Syoum.

Rappelons que c’est en octobre 2018, que  la Guinée a manifesté son intérêt pour abriter le siège de A-eTrade. cette volonté a été matérialisée par l’attribution à la Guinée du siège de la plateforme africaine du commerce électronique lors du Sommet extraordinaire des chefs d’État et de gouvernement de l’Union africaine (UA), tenu du 4 au 8 juillet 2019, à Niamey, au Niger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.