Don d’équipements militaires et de blindés des Etats-Unis au Niger pour la lutte antijihadiste

Les Etats-Unis ont annoncé mardi qu’ils vont faire don au Niger, d’un lot d’équipements militaires et de 60 véhicules blindés, d’un coût total de 21 millions de dollars, destiné à appuyer la force antijihadiste du G5-Sahel.

Par ailleurs, 47 autres véhicules «blindés tactiques», des pièces de rechange et des équipements de protection individuelle seront bientôt acheminés au Niger.

Ces équipements sont destinés aux militaires nigériens engagés dans les opérations de la force antijihadiste du G5-Sahel (Niger, Tchad, Mali, Burkina Faso et Mauritanie), précise dans un communiqué l’ambassade des Etats-Unis au Niger.

Les Etats-Unis vont par ailleurs fournir au Niger un avion de transport de troupes «Hercules C-130» en février 2020. Les Etats-Unis ont déjà déboursé au profit du Niger, plus de 14 millions de dollars en formation de pilotes, d’équipages, de mécaniciens et en pièces détachées.

Treize véhicules blindés Mamba, 86 systèmes radios et quatre containers blindés ont été également remis la semaine passée, au ministère nigérien de la Défense, selon l’ambassadeur des Etats-Unis, Eric Whitaker.

Washington avait déjà offert en 2015 au Niger deux avions de type Cessna C-208 pour surveiller son vaste territoire, ainsi que des véhicules blindés de transport de troupes et des petits bateaux à moteur.

Le Niger a également reçu, début 2019, un bâtiment abritant un centre de communication et de transmissions militaires destiné à la lutte du pays contre les groupes islamistes, notamment Boko Haram.

Le Niger, pays sahélien pauvre, fait face à des groupes jihadistes à ses frontières malienne et libyenne au nord et à Boko Haram à sa frontière sud-est avec le Nigeria.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.