La BM octroie 100 millions de dollars au Tchad pour sa résilience et sa diversification économique

La Banque mondiale (BM) va accorder un don de 100 millions de dollars au Tchad pour aider les autorités de ce pays à promouvoir la résilience et la diversification économique, ainsi qu’à renforcer la protection sociale des populations vulnérables, rapporte un communiqué du bureau de la représentation de la Banque à NDjaména, diffusé mardi 21 janvier.  

Il s’agit d’un financement de l’Association internationale de développement (IDA), approuvé par le Conseil d’Administration du Groupe de la BM.

La directrice des opérations de la BM pour le Tchad, Soukeyna Kane, a expliqué que « cette intervention est centrée sur les actions visant à renforcer la maitrise des risques budgétaires, la transparence et la gestion des ressources pétrolières, la résilience et la diversification économiques, ainsi que la protection des populations vulnérables ».

Avec l’aide de ses partenaires financiers internationaux, Ndjamena est déterminée à faire croitre son économie. Le pays a intitulé son projet de loi de finances 2020 « reconquête de la croissance économique », grâce aux efforts dans la gestion des finances publiques, mais aussi à la remontée des cours du pétrole.

Le projet, élaboré sous assistance du Fonds monétaire international (FMI), contient plusieurs innovations, comme le défendent les autorités. Une des mesures prises par le gouvernement pour sécuriser davantage les recettes, est le renforcement de la collecte de la TVA.

A cet effet, le ministre des Finances avait mis en garde contre tout manquement en matière de retenue ou de reversement. « Tout dirigeant d’entreprise, se trouvant sous le coup d’un tel écart, s’exposerait à une condamnation et à un emprisonnement pouvant aller jusqu’à 5 ans, comme c’est le cas ailleurs », avait-il indiqué.

Pour cette année, l’Etat entend également payer au maximum la dette des opérateurs économiques en vue de relancer l’économie.

Le gouvernement s’est fixé pour objectif de clôturer cette année 2020 avec au moins une croissance de 3,4%. Selon la Banque mondiale, la croissance du PIB tchadien était de 2.6% en 2018 et elle est estimée à 3% en 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.