Bénin : L’opposant Zinsou condamné en appel à 4 ans d’inéligibilité pour dépassement des frais de campagne

La cour d’appel de Cotonou, au Bénin, a condamné en appel, ce mardi 18 février, l’opposant Lionel Zinsou à quatre ans d’inéligibilité et à cinq millions de francs CFA (7000 euros) d’amende en raison de «dépassement des frais de campagne électorale» lors du scrutin présidentiel de 2016.

Ce verdict confirme, en partie, la condamnation en première instance de l’ancien Premier ministre, en août dernier, à 6 mois de prison avec sursis, cinq ans d’inéligibilité et une amende de 50 millions de francs CFA.

Les juges d’appel ont rejeté le chef d’accusation portant sur «le faux et usage de faux» pour lequel Zinsou avait écopé de six mois de prison avec sursis. Ce chef d’accusation n’ayant pas été constitué, ils n’ont retenu que les charges relevant du contentieux électoral.

Le candidat malheureux qui avait affronté le président Patrice Talon au second tour de la présidentielle, convaincu de son innocence, pourrait utiliser un dernier recours en saisissant la Cour de cassation.

En effet, son avocat, Me Robert Dossou, n’écarte pas cette possibilité. Il a accusé les juges de la Cour d’appel de préférer faire plaisir au pouvoir plutôt que de dire le droit, sachant que l’objectif du régime de Talon est d’écarter tout candidat crédible potentiel à la prochaine présidentielle de 2021.

De son côté, le gouvernement, niant ces allégations, continue de rappeler que Zinsou est poursuivi pour dépassement avéré des frais de campagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.