L’armée malienne affirme avoir capturé trois chefs terroristes étrangers

Les Forces armées maliennes (FAMa) ont traqué, mardi 18 février, les terroristes dans le secteur de Somadougou, dans la région de Mopti au centre du Mali, une opération qui a permis d’arrêter trois chefs terroristes étrangers, selon un communiqué de l’armée diffusé sur sa page Facebook.

« Trois chefs terroristes étrangers ont été capturés, plusieurs terroristes ont été tués, des armes ont été abandonnées et d’autres détruites », précise le document qui ne révèle pas l’identités de trois terroristes arrêtés.

Le centre du Mali est pris dans une spirale de violences jihadistes. Le 14 février dernier, une trentaine d’hommes armés ont donné la mort à 31 civils à Ogossagou. Quelques heures après, neuf personnes, dont huit civils, ont péri dans une attaque perpétrée contre une unité de l’armée à Bentia, dans la région de Gao.

Les violences meurtrières se poursuivent dans ce pays ouest-africain, malgré la présence des forces étrangères, notamment la force Barkhane (opération française) et la Mission de l’ONU au Mali (Minusma).

Les quelques annonces faites par l’armée malienne ou la force française concernant la neutralisation des djihadistes, ne semblent pas encore atténuer la force de frappe des terroristes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.