La technologie, prioritaire pour les entreprises marocaines

Un sondage sur les enjeux du numérique dans les entreprises marocaines réalisé par le Centre marocain de conjoncture (CMC) montre que plus de 85% des chefs d’entreprises sondés considèrent les Nouvelles Technologies de l’Information (NTI) prioritaires.

Selon les résultats de l’enquête du CMC, 51% des chefs d’entreprises jugent que le numérique est entièrement incorporé dans leur modèle d’affaires, contre un peu moins de 5% qui indiquent que cette incorporation est encore faible au Maroc.

« 56% des patrons pensent que leurs entreprises ne sont que moyennement outillées en NTI. Presque 27% des sondés déclarent que le niveau d’utilisation des NTI dans leurs secteurs d’activité est assez avancé», ajoute le CMC, assurant que la transformation digitale reste faible pour 12,2% des enquêtés et 75% des sondés estiment au contraire, que «la vitesse de propagation des NTI est rapide».

Selon le CMC, de nombreux facteurs limitent les investissements des entreprises dans le domaine des NTI. Il s’agit de l’avis des industriels, des moyens financiers (27%), du manque de personnel qualifié (36,1%) et de l’insuffisance du savoir-faire (25%).

Pour faire face au défi de la transformation numérique, les chefs d’entreprises marocains indexent certains domaines que sont le niveau de la connectivité pour 63,4% des sondés, le développement de l’administration (78%), le développement des services (75 %), l’amélioration de l’offre de formation (68,3%) et le coût de la digitalisation (56,1%).

Interrogés sur la stratégie «Maroc Numeric», 92,7% des chefs d’entreprises ne la trouvent pas suffisamment en phase pour répondre aux nouvelles exigences de la transformation numérique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.