Madagascar : le gouvernement cède à la demande de justifier les dons et prêts reçus dans le cadre du Covid-19

Le ministère malgache de l’Economie et des Finances a publié ce mercredi, un état des lieux des fonds reçus dans le contexte de la pandémie de Coronavirus (Covid-19), cédant ainsi à une demande persistante de la société civile et de certaines personnalités politiques de rendre transparente la gestion de ces fonds.

Dans son communiqué, le département en charge de l’économie récapitule les sommes allouées par les bailleurs et l’utilisation qui en est faite.

Concernant les sommes reçues, Antanarivo a bénéficié de 15 millions de dollars de la Banque mondiale et 3,3 millions de dollars de l’Agence française de développement. Madagascar a également contracté un prêt de 166 millions de dollars auprès du FMI, devant l’aider à répondre à ses besoins urgents de balance des paiements résultant des conséquences de la pandémie du coronavirus.

En tout, le pays a collecté la somme de 444 millions de dollars, selon le ministère qui a précisé que « certains de ces fonds n’étaient pas initialement prévus pour la lutte contre le Covid-19 mais ont été renégociés dans ce sens ».

Le gouvernement rassure que « les fonds obtenus et utilisés feront l’objet d’audit » au niveau national, par les organes de contrôle du gouvernement, et international, par les bailleurs de fonds.

Soulignons que Madagascar fait partie des 25 pays les plus pauvres, pour lesquels le FMI a décidé d’alléger la dette, pour leur permettre de mieux faire face aux effets de la pandémie de Covid-19. L’institution internationale devrait réduire de 114 millions de dollars la dette d’Antanarivo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.