Nigeria : Quatorze morts dans un incendie dans un camp de déplacés

Quatorze personnes ont péri jeudi lors d’un incendie qui a éclaté dans un camp abritant environ 70.000 déplacés ayant fui les violences du groupe jihadiste Boko Haram dans le nord-est du Nigeria.

L’incendie s’est déclaré dans la matinée dans ce camp situé dans la ville de Gamboru, dans l’Etat de Borno, près de la frontière avec le Cameroun, a expliqué Umar Kachalla, chef d’une milice pro-gouvernementale dans la région.

«Nous avons récupéré 14 corps carbonisés dans les décombres et 15 autres personnes qui souffrent de brûlures à des degrés divers », a-t-il déclaré.

Plus de 200 abris précaires ont été détruits par les flammes, laissant 1.200 personnes sans toits, a pour sa part indiqué un responsable des secours sous couvert de l’anonymat. Les causes de l’incendie sont encore indéterminées.

Depuis 2009, le conflit avec Boko Haram a provoqué la mort de quelque 36.000 personnes et en a contraint près de deux millions d’autres à fuir leur domicile dans le nord-est du Nigeria.

La Force multinationale mixte (FMM) a été lancée en 2015 par quatre pays riverains (Nigeria, Cameroun et Niger, Tchad) pour lutter contre Boko Haram, mais elle ne parvient pas encore à éradiquer les groupes armés qui terrorisent les populations de la région notamment celle des pays riverains du Lac Tchad.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.