La Chine part au secours de l’OMS après le désengagement des Etats-Unis

La Chine a décidé de venir en aide à l’Organisation mondiale de la santé (OMS), en lui versant la somme de 30 millions de dollars en plus de sa contribution habituelle, suite à la décision des Etats Unis de suspendre leur contribution financière à l’instance onusienne. 

«La chine a décidé de faire un don supplémentaire de 30 millions de dollars en espèces à l’OMS, en plus du don précédent de 20 millions de dollars, pour soutenir la lutte mondiale contre le coronavirus et renforcer les systèmes de santé des pays en développement», a annoncé ce jeudi 23 avril, lors d’un point de presse, le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Geng Shuang.

«Le virus est l’ennemi commun de l’humanité, et la communauté internationale ne peut gagner la guerre que si elle travaille ensemble», a soutenu ce responsable.

Pour rappel, le président américain, Donald Trump, a annoncé, la semaine passée, la suspension du financement américain à l’OMS qu’il a accusée de mal gérer la pandémie du nouveau Coronavirus (Covid-19) en encourageant, entre autres, la « désinformation » chinoise au sujet de ce virus.

Pékin profite du désengagement des Etats-Unis, pour se repositionner au sein de l’’Organisation Mondiale de la Santé, estiment certains observateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.