L’Egypte réduit les subventions du carburant

En pleine crise socio-économique due au nouveau coronavirus, le gouvernement égyptien a décidé de réduire à 1,8 milliard de dollars, les subventions du carburant dans le budget 2020-21, précise une source officielle au Caire.

«Le gouvernement égyptien prévoit de réduire de 47% les dépenses liées aux subventions sur le carburant dans son budget 2020-21, à 28,193 milliards de livres égyptiennes (1,8 milliard de dollars)», indique une note explicative du projet de budget.

Le document relève que ce ne sont que 52,963 milliards de livres qui seront allouées aux subventions du carburant pour l’année fiscale 2020-21, qui commence le 1er juillet, ce qui suscite déjà l’inquiétude des consommateurs qui s’attendent à une hausse des prix des carburant à la pompe.

L’Egypte n’est pas à sa première réduction des subventions sur le carburant. Au cours du troisième trimestre de 2019, les dépenses pour les subventions des carburants avaient été réduites d’environ 69 %, à 7,25 milliards de livres.

Il faut noter que le projet de budget du gouvernement égyptien vise également à augmenter l’émission nette de dette de 19,7 %. Il s’agit de l’émission de bons du Trésor d’une valeur de 700 milliards de livres et de bons du Trésor d’une valeur de 274,4 milliards de livres.

Rappelons qu’en septembre dernier, le gouvernement avait recouru à la même démarche en proposant un projet de loi visant une baisse à 5,15 milliards de dollars, des subventions de carburant, soit 2,16 milliards de dollars de moins que dans l’exercice 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.