L’Algérie a sa première plateforme de crowdfunding

La première plateforme de financement participatif (crowdfunding) vient d’être lancée en Algérie sous la dénomination de « «Ninvesti».

Cette plateforme, conçue sous forme d’une application et d’un site web, est destinée en particulier aux Algériens de la diaspora, à en croire ses promoteurs.

Initiée par un collectif d’entrepreneurs franco-algériens, avec à sa tête le jeune entrepreneur algérien, Nazim Sini, la plateforme « Ninvesti », s’est donnée pour mission de mettre en relation de jeunes créateurs d’entreprises avec des personnes désireuses d’investir dans des projets innovants.

«L’idée est de réunir ces deux acteurs clés de l’écosystème entrepreneurial via une plateforme simple, ludique et intuitive», explique la jeune Start-up dans un communiqué, indiquant que « Ninvesti » se veut le site de référence du financement participatif pour les entrepreneurs en mal de financement.

« Ninvesti fait appel à la communauté nationale établie à l’étranger pour investir dans des projets de jeunes entrepreneurs algériens via une plateforme simple et accessible », lit-on dans le communiqué.

Selon la même source, « des partenaires bancaires et financiers vont rejoindre cette aventure pour permettre le rapatriement des fonds destinés aux porteurs de projets en Algérie, ainsi, qu’à terme, la possibilité de paiement en ligne pour les investisseurs avec tout type de carte bancaire ».

«Capter les flux de devise étrangère vers l’Algérie à travers un circuit légal et conventionnel », est l’un de ses objectifs, précisent les promoteurs de la plateforme « Ninvesti » devant être opérationnelle dès le 10 mai 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.