Algérie/Covid-19 : le gouvernement évoque « une situation de stabilité »

Le ministre algérien de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid, a indiqué, mercredi, que l’Algérie était dans « une situation de stabilité », par rapport à la pandémie du Covid-19, prenant en compte la baisse des décès dus au coronavirus recensés ces dernières semaines.

« Ce qui importe le plus c’est que le nombre de décès dus au Covid-19 est en baisse, nous ne sommes plus à 30 décès en 24 heures comme avant. Donc, je peux dire que nous sommes dans une situation de stabilité », a-t-il déclaré sur les ondes de la Chaîne II de la Radio nationale.

Il a précisé que le nombre de « cas graves » de la maladie est réduit, entre autres, « grâce au recours au traitement à la chloroquine ».

Le ministre a encouragé le port du masque de protection, soulignant qu’il prévient « la contamination aérienne par le virus », et constitue une « mesure barrière contre la propagation du Covid-19 ».

Toujours dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus, le ministre a fait savoir que le Comité scientifique du suivi du coronavirus a proposé un confinement total pour les deux jours de l’Aïd el-Fitr « par crainte d’une flambée des cas suite aux échanges de visites familiales et autres regroupements de circonstance».

Le bilan officiel de la pandémie au 20 mai en Algérie, a fait état de 7542 contaminations, dont 568 morts et 3968 guérisons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.