Maroc-Covid-19 : Le gouvernement consulte les syndicats pour la relance économique

Les centrales syndicales au Maroc sont invitées à formuler au gouvernement, leurs propositions pour la gestion des conséquences de la pandémie du nouveau coronavirus, dans la perspective d’une relance de l’économie marocaine.

Le chef du gouvernement marocain, Saâd Dine El Othmani a tenu ce week-end à Rabat, une rencontre de concertation avec les secrétaires généraux des centrales syndicales les plus représentatives au parlement.

Etant donné que les syndicats demeurent un partenaire essentiel qui contribue à la défense des intérêts économiques et sociaux des employés et à la promotion de la stabilité sociale, El Othmani a assuré que le gouvernement est disposé à examiner leurs propositions.

Les syndicats ont promis au chef du gouvernement de lui soumettre dans de brefs délais, des mémorandums écrits au sujet de l’assouplissement des mesures du confinement et du plan de relance économique que l’exécutif est en train d’élaborer, ainsi que de la loi de finances rectificative au titre de l’année 2020.

Les secrétaires généraux des centrales syndicales ont exprimé leur disponibilité à contribuer à la relance de l’économie du Royaume, au soutien des entreprises et à la préservation des emplois.

Le chef du gouvernement a également saisi l’occasion pour présenter des données sur la situation économique actuelle, citant en particulier le ralentissement des exportations qui a atteint 95% dans certains secteurs. Il a de même relevé la paralysie du secteur touristique et la baisse des transferts de fonds des Marocains résidant à l’étranger.

Sur le plan social, El Othmani a fait savoir que près d’un million de salariés ont été contraints à un arrêt du travail, en raison de la fermeture de quelque 160.000 entreprises notamment dans les secteurs de l’industrie, de la menuiserie, des services et de la construction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.