Djibouti mobilise 599 millions USD pour construire deux aéroports

Les autorités de Djibouti ont annoncé la mobilisation de 599 millions USD pour ériger deux nouveaux aéroports dans le pays.

A travers ces deux projets annoncés dimanche et dont l’un portera le nom du premier chef du gouvernement djiboutien, «Al Haj Ahmed Dini», Djibouti compte se transformer en un «hub commercial et économique régional incontournable».

Avec une piste d’atterrissage longue de 3 km et large de 60 M, cet aéroport qui sera opérationnel en 2016, devrait traiter pour ses cinq premières années, un flux de 350.000 passagers par an, avant d’atteindre la cadence de 767.400 passagers par an, à partir 2021.

Le futur aéroport sera édifié à 30o km au nord de la capitale djiboutienne, aux environs de l’archipel des Sept Frères qui borde la Mer Rouge. Un choix non anodin, car cet archipel rassemble, précisément, six îles dont les fonds sous-marins sont réputés pour leur richesse en poissons. Il y est aussi pratiqué la pêche sportive attirant des touristes séduits par les activités marines et la pêche sous-marine.

Le second aéroport baptisé au nom du Père de la nation de Djibouti, «Al Haj Hassan Gouled Aptidon», sera, quand à lui, construit à 25 km au sud-ouest de Djibouti, la capitale du pays.

Appelé aussi «Aéroport international de Bicidley», ce projet, qui sera inauguré en 2018, est conçu pour accueillir tout type d’avion commercial moderne. Il traitera 1,5 million de passagers et 100.000 tonnes de fret aérien par an.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.