La banque centrale du Maroc baisse son taux directeur à 1,5%  pour relancer l’économie et l’emploi

Le Conseil de la banque centrale marocaine, Bank Al-Maghrib, (BAM), a adopté ce mardi, de nouvelles mesures, dont la baisse du taux directeur à 1,5%, dans l’optique d’atténuer l’impact de la pandémie du Covid-19 et de soutenir la relance de l’économie et de l’emploi.

Au cour de sa deuxième session trimestrielle de l’année, précise  un communiqué de la BAM, le Conseil a décidé de réduire le taux directeur de 50 points de base, le ramenant à 1,5% et la libéralisation intégrale du compte de réserve au profit des banques.

Bank Al-Maghrib avait déjà baissé en mars dernier, de 25 points de base son taux directeur qui est ainsi réduit de 75 points de base sur les deux trimestres 2020.

« Bank Al-Maghrib a mis en place des dispositions spécifiques pour fournir un appui au refinancement des banques participatives et aux associations de microcrédit», ajoute le communiqué.

«Ces nouvelles décisions, conjuguées aux différentes mesures d’assouplissement déjà mises en œuvre, notamment l’élargissement du collatéral éligible à ses opérations de refinancement, le renforcement des programmes non conventionnels, ainsi que l’allègement temporaire des règles prudentielles, devraient contribuer, avec celles prises par le Comité de Veille Economique, à atténuer l’impact de la pandémie et à soutenir la relance de l’économie et de l’emploi », explique la banque centrale.

BAM assure qu’au regard de la conjoncture particulière qui prévaut actuellement, elle veillera, plus que par le passé, à la transmission de ses décisions à l’économie réelle et fera le point régulièrement à ce sujet avec le plus haut management du système bancaire.

Bank Al-Maghrib fait noter qu’elle a déjà affiné, le cadre de ses opérations de refinancement et des stratégies pour favoriser davantage les banques qui déploient le plus d’efforts dans ce sens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.