Burkina : L’opposition réclame la démission du maire de Ouagadougou

L’opposition au Burkina Faso réclame la démission du maire de Ouagadougou, Armand Pierre Béouindé qui fait face ces derniers temps, à de sérieux soupçons de corruption, dans le cadre d’une affaire de bail-location et de vente aux enchères de voitures.

« L’opposition demande à Monsieur Béouindé, qui est soupçonné d’avoir trempé dans cette sombre affaire de corruption, de rendre immédiatement sa démission et de se mettre à la disposition de la Justice », a fait savoir Adama Séré, président du Rassemblement des écologistes du Burkina Faso (RDBEF).

L’affaire remonte à février passé lorsqu’un journal d’investigation, « Courrier confidentiel », a indiqué que l’épouse de Béouindé et trois de leurs enfants étaient actionnaires d’une société bénéficiaire d’un marché de la commune de Ouagadougou pour l’acquisition de 77 véhicules, estimés à 4,6 milliards de francs CFA (plus de 7 millions d’euros) sous forme de crédit-bail.

Le maire a assuré avoir agi « dans la transparence la plus totale », conformément à la procédure de passation des marchés publics.

Selon la presse locale, le juge Narcisse Sawadogo et certains de ses collègues auraient demandé au Maire une somme de 70 millions de francs CFA pour étouffer cette affaire. Ce juge a été arrêté.

Dans ce cadre, l’opposition, encourageant les autres juges qui continuent à se montrer intègres, à ne pas céder aux pressions du pouvoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.