Algérie-Gaz naturel : La Sonatrach et la STEG renouvellent leur contrat jusqu’en 2027

La compagnie algérienne des hydrocarbures, Sonatrach, et la Société tunisienne d’Electricité et de Gaz (STEG) ont renouvelé, jeudi, leur contrat d’achat et de vente de gaz naturel de huit années, soit jusqu’en 2027.

Dans un communiqué, la Sonatrach précise que les deux groupes ont conclu « un avenant au contrat d’achat et de vente de gaz naturel du 3 mars 1997 portant sur le renouvellement dudit contrat de huit années, soit jusqu’en 2027, avec possibilité d’extension de 2 ans ».

S’il est attendu que ce contrat permette à la société algérienne «de consolider sa position de principal fournisseur de gaz naturel de la Tunisie dans une conjoncture de marché très compétitive», du côté de la STEG, il devrait «sécuriser son approvisionnement en gaz naturel », rassure le communiqué.

Par ailleurs, outre le prolongement du contrat, la Sonatrach et la STEG ont convenu «une hausse de 20% du volume contractuel à partir de 2025 en vue de sécuriser l’augmentation attendue de la consommation sur ce marché stratégique », ajoute la même source.

Selon la presse locale, l’Algérie avait déjà accepté de baisser de 10% le prix de vente de son gaz naturel à la Tunisie, ce qui devait permettre à la STEG de réduire le coût de la facture d’achat de ce gaz et de proroger les délais de paiement de 15 jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.