RDC : Une centaine de morts dans l’incendie d’une baleinière sur le fleuve

Une soixantaine de rescapés ont été secourus tandis que des corps brûlés sont repêchés dans le fleuve Congo.

Les autorités de Lokutu à environ 200 Km de Kinsanga dans la province orientale de République démocratique du Congo (RDC) ont annoncé la mort d’une centaine de personnes, victimes d’un incendie de la baleinière HB Likau sur le fleuve Congo. A la déclaration de l’incendie dans la petite embarcation mais très lourdement chargée de personnes et de marchandises, les passagers et les membres de l’équipages se sont jetés à l’eau. Ceux qui ne savent pas nager se sont aussitôt noyés car la baleinière n’était pas équipée de gilets de sauvetage.

Selon le chef de la cité de Lokutu, Ipis Lombo, des corps de personnes brûlées gisaient encore à la surface de l’eau. Jusqu’à ce mardi matin, une dizaine ont été ramassés. Prévenus par les autorités de Lokutu et quelques rescapés, les marins ont entamé les recherches en vue de découvrir certains corps voire même des survivants. Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes de l’accident. La baleinière avait quitté Basoko dans la même région et naviguait le soir lorsque l’incendie s’est déclaré. Une soixantaine de rescapés ont pu être secouru par les villageois. Des témoins affirment que certains ont même déjà regagné Basoko le port d’embarquement. Arrivées sur les lieux depuis ce matin, les forces de sécurité qui ont aussitôt ouvert une enquête pour déterminer les causes de l’accident.

Ces accidents de baleinières sont fréquents sur le fleuve Congo en RDC. Ils causent des dizaines de morts. La surcharge et la navigation nocturne sont les causes de ces incidents fluviaux. Il y a deux mois, 200 personnes avaient péri à Yaboya près de Kisangani suite au naufrage d’une embarcation trop chargée et qui avait heurté un rocher dans la nuit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.