Près de 100.000 personnes dans les rues de Niamey pour protester contre Boko Haram

Des foules de Nigériens sont sorties ce mardi dans les rues de Niamey la capitale pour soutenir l’armée de leur pays en lutte depuis quelques semaines contre les islamistes de la secte nigériane de Boko Haram. Avec leur tête le président Mamadou Issoufou, les Nigériens ont clamé haut et fort que les islamistes de Boko Haram n’avaient pas leur place au Niger.

Cette marche a été organisée à l’appel du gouvernement. Toutes les religions étaient réunies dans les rues de la capitale nigérienne pour s’opposer aux actions terroristes de Boko Haram. Les membres de cette secte attaquent depuis le 6 février les villes de Bosso et de Diffa, près de la frontière avec le Nigéria voisin. L’armée nigérienne qui a bénéficié le 9 février dernier du soutien du pays à travers une motion votée à l’Assemblée nationale riposte régulièrement contre ces attaques.

Selon des sources concordantes, près de 260 militants de la secte islamiste ont été tués dans ces affrontements. Les Forces de défense et de sécurité du Niger ont également réussi à déloger les militants de Boko Haram sur le territoire nigérian de Damassak. L’armée nigérienne a démasqué des dizaines de complices de la secte islamiste dans les villes de Zinder et de Diffa. Ils sont tous aujourd’hui détenus à Niamey.

A propos de Niamey © 2015 Agence Afrique

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.