Maroc : Un salon pour l’avenir du secteur de pêche dans le royaume

Le gouvernement marocain a jugé « promoteur » son marché de poisson dont les exportations ont été en accroissement de 25% en 2014. S’exprimant au cours d’un salon sur la pêche organisé à Casablanca et qui prend fin dimanche, le ministre marocain de la pêche Aziz Akhannouch  a indiqué que le Maroc allait renforcer sa coopération avec l’Union européenne dans le secteur de la pêche.

L’activité de pêche contribue à 2% dans le PIB du Maroc. Malgré ces côtes qui comptent parmi les plus poissonneuses au monde, le Maroc n’exploite pas au mieux ses ressources halieutiques. L’année dernière, le Maroc a produit 1,3 millions de tonnes de poissons, devant ainsi le premier producteur de poissons en Afrique. Le salon qui se tient à Casablanca va permettre à quelque 6.000 visiteurs dont l’Union européenne de s’intéresser davantage et de plus près au poisson du royaume.

Le pays a déjà conclu des contrats avec certaines puissances de pêche comme le Japon et la Russie. Mais avec l’Union européenne, le Maroc a signé un accord de 40 millions d’euros dans le développer le secteur de pêche. Ce qui a permis le retour des bateaux européens, notamment espagnols, en rupture dans le pays depuis deux ans.

Les eaux riches du Maroc abritent près de 200 espèces de poissons. Ce salon pourra booster le commerce des ressources halieutiques, espère le ministre Akhnnouch de la pêche.

A propos de Casablanca © 2015 Agence Afrique

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.