ZAMBIE : la Justice abandonne les charges de corruption contre le procureur générale

Arrêté et jugé depuis le mois dernier, le procureur général de la Zambie, M. Mutembo Nchito, vient d’être libéré par un tribunal zambien, abandonnant ce lundi 2 mars les poursuites pour corruption.

D’ailleurs c’était à la demande du juge que le tribunal abandonne les charges contre lui et il avait déjà refusé de se poursuivre lui-même le mois dernier. « Je suis le directeur du Ministère public de la République de Zambie et j’ai décidé d’un non-lieu contre toutes les accusations » avait-il déclaré le 20 février dernier.

C’est ainsi que le juge Lameck Mwale en charge de la poursuite pour corruption a décidé que le procureur Mutembo Nchito, avait le pouvoir de poursuivre ou interrompre une enquête et être un accusé ne lui enlève pas ces pouvoirs.

C’est donc sur cette base juridique que le juge Mwale a indubitable jugé nécessaire de relâcher le directeur du ministère publique de la justice zambienne.

Le procureur Nchito avait été arrêté pour abus de pouvoir, outrage au tribunal, dette frauduleuse et tentative d’entrave à la justice, des faits qui auraient été commis entre 2008 et 2013. Ces accusations à son encontre avaient été formulées par l’ancien ministre des Finances zambien Newton Ng’uni.

A l’annonce de l’abandon des charges contre le procureur Nchito, M. Ng’uni promet de faire appel de la décision du tribunal. « Ce n’est pas encore fini, je vais aller devant la Cour suprême.

Cet acharnement contre M. Nchito apparait pour certains observateurs zambiens comme une vendetta pour celui qui a plusieurs fois été en charge d’enquêtes de corruption très médiatisées et même jusqu’au gotha de la classe dirigeante.

L’affaire impliquant l’ancien président Banda, témoigne de la ferveur de ce procureur à lutter contre la corruption, lui valant implicitement les foudres de ces détracteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.