Somalie : Les shebab perdent du terrain devant l’Amisom

Les forces somaliennes, appuyées par la Force de l’Union africaine en Somalie (Amisom) ont repris aux islamistes shebab l’île de Kuday, sur la côte sud du pays, a annoncé lundi l’Amisom dans un communiqué. L’île de Kuday (souvent orthographiée Kudha ou Kudhaa, selon les transcriptions du somali) est située à environ 70 km au sud-ouest de la ville portuaire de Kismayo, le long de la côte de la région de Basse-Juba, frontalière du Kenya.

Selon des témoins, joints sur place depuis Mogadiscio, la reprise de la ville s’est faite sans combat, les shebab ayant évacué l’île quelques heures avant l’arrivée dimanche des troupes somaliennes et africaines.

« Kuday était le dernier fief des shebab dans la région et fut une base logistique et opérationnelle clé, utilisée pour lancer des attaques dans le sud de la Somalie. Elle a aussi servi de point d’entrée pour la contrebande dans la région », selon la force africaine.

L’Amisom affirme que le départ des shebab de Kuday les chasse « de tous les ports d’importance de la région ». L’île avait été reprise une première fois aux shebab fin octobre par une milice progouvernementale locale, appuyée par le contingent kényan de l’Amisom. Mais les shebab étaient parvenus à s’en rendre maîtres à nouveau dès début novembre après de féroces combats.

Début octobre, les troupes somaliennes et de l’Amisom avaient repris Barawe, capitale de facto des shebab à environ 200 km au sud-ouest de Mogadiscio et dernier port conséquent entre leurs mains, d’où ils tiraient d’importants bénéfices liés à l’exportation du charbon de bois.

Les shebab contrôlent néanmoins toujours de vastes zones rurales et privilégient désormais les attaques de guérilla et les attentats, à Mogadiscio notamment, mais aussi de l’autre côté des 700 km que la Somalie partage avec le Kenya, dont l’armée combat les shebab depuis octobre 2011 et qui est désormais l’un des principaux contributeurs de troupes à l’Amisom.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.