PSA Peugeot Citroën entrevoit de s’implanter au Maroc

Le constructeur automobile français PSA Peugeot Citroën a décidé d’ouvrir sa première usine de production africaine au Maroc, un projet qui permettrait à terme de fournir des voitures au marché maghrébin et africain.

D’après des sources proches du dossier, le groupe automobile français devrait entériner ce vendredi, lors d’un comité stratégique paritaire au siège parisien, l’ouverture au Maroc, de sa première usine dans le continent africain.

Le groupe automobile Peugeot devrait annoncer la décision de son implantation au Maroc en projetant la construction de sa future usine dans l’une des deux grandes zones franches du pays, soit à Kenitra, au nord de la capitale, soit près de Tanger, ville située dans l’extrême nord du Maroc.

L’usine dont l’édification devrait prendre environ quatre années, produirait à terme entre 75.000 et 100.000 véhicules par an. Un nombre conséquent de voitures dont les principaux destinataires sont les pays africains et plus précisément ceux du Maghreb.

L’investissement prévu pour ce projet s’élève à 900 millions d’euros, un budget qui permettrait au groupe français de construire des lignes de production de voitures robustes et économiques à l’exemple de la Peugeot 301 et de la Citroën C-Elysée.

Après la construction de l’usine de Dacia par le groupe français Renault, c’est au tour de PSA Peugeot Citroën qui souhaite faire du Maroc un hub pour conquérir de nouvelles parts du marché africain de l’automobile. PSA est ainsi le deuxième groupe automobile français à choisir le royaume chérifien comme base arrière de sa production africaine.

Les observateurs estiment que le choix du Maroc n’est pas fortuit. Le royaume dispose en effet d’un certain nombre d’atouts qui lui permettent d’attirer les IDE. Le pays jouit d’une stabilité politique qui lui confère un équilibre social et économique. La production automobile n’est pas le seul secteur qui attire les grands groupes internationaux, d’autres métiers tels que l’outsourcing et la construction de pièces pour les avions ont également le vent en poupe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.