Un hôtel hébergeant des étrangers pris d’assaut au centre du Mali

Un groupe djihadiste présumé a pris d’assaut vendredi, un hôtel situé dans le centre du Mali où séjournent régulièrement les membres de la MINUSMA, une attaque qui aurait fait au moins quatre morts et plusieurs blessés.

L’attaque terroriste, lancée vendredi matin par des hommes armés à Sévaré, ville stratégique située à une douzaine de kilomètres au nord de Mopti, a pris les proportions d’une prise d’otages qui se poursuit toujours, a déclaré une source militaire malienne.

Suite à cette attaque, les forces de sécurité maliennes ont bouclé le périmètre qui entoure l’hôtel Byblos pris d’assaut par les assaillants.

D’après une source proche du dossier, l’objectif que s’étaient fixé les djihadistes était l’enlèvement de pilotes russes de la MINUSMA, qui étaient installés dans la ville. Toutefois, rapporte cette même source, les assaillants n’ont pas réussi leur kidnapping, ce qui les a forcés à changer de plan en prenant en otages d’autres clients de l’hôtel Byblos.

La région de Mopti se situe dans une zone où ont été enlevés de nombreux occidentaux et qui était tombée en mars 2012, sous la coupe de groupes islamistes extrémistes liés à Al-Qaïda.

Les djihadistes actifs dans cette région, dont ceux de la mouvance armée Al Qaïda au Maghreb Islamique (AQMI), ont toutefois été chassés des régions nord-maliennes suite au déclenchement en janvier 2013 d’une opération militaire internationale dirigée par la France.

Malgré l’intervention de cette force étrangère qui appuie la MINUSMA, les groupes terroristes mènent toujours autant d’attaques rebelles, si ce n’est plus.

Les extrémistes privilégient en effet de plus en plus des attaques suicides et des assauts armés visant principalement les étrangers basés dans le pays. L’attaque de Sévaré est ainsi la troisième du genre en moins d’une semaine au Mali.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.