Maroc: Une grippe aiguë contraint Mohammed VI à suspendre ses intenses activités

Le roi Mohammed VI a contracté un syndrome grippal aigu lors de sa récente visite en Inde, qui s’est aggravée au cours de son séjour à Laayoune, ville du Sud, ce qui a amené son médecin personnel à lui prescrire un repos complet de dix à quinze jours.

Le syndrome grippal qui s’est déclaré chez le souverain alaouite en Inde, s’est développé en « atteinte broncho-pulmonaire et Oro-pharyngée, et notamment une extinction de voix ». Un diagnostic sans gravité, mais qui devrait se traduire par une suspension momentanée des intenses activités qui ont marqué l’agenda du roi au cours des derniers jours.

Arrivé en effet le 6 novembre dans la ville saharienne de Laayoune, le souverain chérifien y a prononcé le traditionnel discours de la Marche verte, qui a commémoré cette année le 40ème anniversaire du départ de la puissance coloniale espagnole du Sahara occidental et de la rétrocession du territoire au Maroc.

Le discours du roi a été marqué par une fermeté sans précédent en direction de l’Algérie et du mouvement croupion du Polisario, que Mohammed VI a accusés d’être responsables de la perpétuation de ce conflit artificiel.

Parallèlement, le souverain marocain a annoncé le lancement de l’ambitieux plan de régionalisation avancée dans ce territoire, en prélude à sa généralisation aux autres régions du Royaume. Une régionalisation qui sera accompagnée par tout un programme d’investissements dans des projets structurants dans les régions Sud pour un montant de plus de 7 milliards d’euros. Dans ce sens, le lancement des projets programmés devrait reprendre dès que le roi sera rétabli, assure-t-on de bonne source.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.