La BERD investit 500 millions de Dollars dans le solaire en Egypte

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) accordera à l’Egypte, une enveloppe de 500 millions de dollars d’ici 2016, pour soutenir son nouveau programme d’énergie solaire.

Ce programme vise la construction de centrales pouvant produire jusqu’à 2.000 MW, réparties sur une quarantaine de projets de 50 MW chacun.

«La BERD envisage d’octroyer un financement allant jusqu’à 500 millions $ à ces différents projets, tout en mobilisant environ 1,5 milliard de $ en emprunts auprès de ses autres partenaires, le coût total prévu pour ces projets étant de 4 milliards $», a fait savoir l’institution bancaire dans un communiqué.

Par ce soutien, la banque européenne ne fait que répondre aux requêtes de financement qui lui auraient été adressées. Elle entend financer les petites et moyennes entreprises (PME) exerçant dans le secteur des énergies renouvelables et ce, en partenariat avec les autres banques de la place en Egypte.

L’objectif de l’Egypte à travers sa stratégie d’accroître la production énergétique par la mise en place de ces centrales, est d’assurer à terme, 20% de l’électricité à partir de sources renouvelables.

Les différents projets à mettre en place seront exécutés près de Benban en Haute-Egypte, sur un site prévu de 1,8 GW. Ce site est dédié à devenir, à terme, le plus grand parc solaire du monde.

La BERD est installée en Egypte depuis 2012. Elle a déjà soutenu, à hauteur de 1,1 milliard de dollars, des projets des PME qui constituent 90% des entreprises installées dans le pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.