Le virus Ebola fait cinq nouvelles victimes en Guinée Conakry

La Guinée a enregistré cinq morts depuis que le virus Ebola a fait sa réapparition dans le pays, selon un porte-parole de la Coordination nationale de lutte contre Ebola, Fodé Tass Sylla.

«Depuis la résurgence de la maladie, nous avons enregistré cinq cas de décès, dont trois probables et deux cas confirmés», a affirmé Tass Sylla, ce mardi 22 mars. Parmi ces cas, figurent un homme et ses deux épouses, décédés à des dates différentes.

Le porte-parole de la Coordination a ajouté que 961 personnes ayant pu être en contact avec ces cas, avaient été identifiées.

Sur le terrain, c’est l’inquiétude qui a envahi à nouveau la population. Dans le village de Makoïdou (préfecture de Macenta), où un malade en fuite est décédé lundi dernier, les habitants, pris de peur, ont déserté leur village «en moins de 24 heures».

Le Libéria, un des trois pays de l’Afrique de l’Ouest qui étaient durement frappés par l’épidémie Ebola, a fermé ses frontières avec la Guinée «par mesure de précaution», selon le ministre libérien de l’Information, Eugene Nagbe.

Il a affirmé que «le gouvernement du Liberia a ordonné la fermeture de tous les points de passage le long de la frontière avec la Guinée en raison de la récente flambée d’Ebola en Guinée Conakry. Aucun véhicule, aucune personne, ne doit traverser la frontière. C’est une fermeture totale. Zéro mouvement.»

Le pays a déployé des responsables du bureau de l’immigration et les forces de sécurité le long de sa frontière, qualifiée de «très poreuse», avec la Guinée. Eugene Nagbe qui a communiqué plusieurs autres détails sur les mesures prises par son pays, a signalé que c’est un «plan global d’intervention» que les autorités sont en train de mettre en place.

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) avait annoncé, janvier dernier, la fin de l’épidémie Ebola en Afrique de l’Ouest. Cependant, le combat n’est pas encore totalement gagné contre cette maladie qui, il y a deux mois, avait fait officiellement 11.315 morts pour 28 637 cas recensés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.