Somalie-Shebab : Un attentat à la voiture piégée fait 5 morts à Mogadiscio

Un attentat à la voiture piégée commis lundi à Mogadiscio, la capitale somalienne, a fait au moins cinq morts dont deux enfants. L’attentat a été aussitôt revendiqué par l’organisation islamiste des Shebab affiliée à Al Qaïda.

L’attaque a eu lieu à proximité de la mairie de Mogadiscio où un véhicule chargé d’explosifs, et stationnée devant des magasins situés à quelques encablures de la mairie, a explosé, a déclaré un officier de police, Ibrahim Mohamed, précisant que sept personnes ont été blessées.

«Nous sommes responsables de l’attaque commise contre les services du gouverneur», a déclaré dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux, un porte-parole des opérations militaires des Shebab, le dénommé cheikh Abdiasis Abou Moussab,.

La mission de l’ONU en Somalie qui veille sur le respect du cessez-le-feu établi à la suite de la guerre civile des années 1990 dans le pays, a «fermement condamné» cette agression.

L’explosion d’une autre voiture a eu lieu deux jours auparavant, près d’un restaurant dans un quartier du nord de la capitale, faisant trois morts et cinq blessés. Ce restaurant est régulièrement fréquenté par des responsables des forces de sécurité somaliennes.

Le groupe Shebab est toujours déterminé à vouloir renverser le gouvernement central en place en Somalie, soutenu par la communauté internationale et défendu par 22.000 hommes de la force de l’Union africaine en Somalie (Amisom), déployée depuis 2007 dans le pays.

Ces derniers temps, ses militants ont multiplié leurs attaques meurtrières contre des restaurants et des hôtels à Mogadiscio. Mais ils ont aussi essuyé plusieurs offensives au cours desquelles, plusieurs combattants ont été tués ou capturés.

Chassés de Mogadiscio en 2011 par l’Amisom, les Shebab contrôlent toujours certaines zones rurales d’où ils lancent leurs opérations de guérilla et planifient leurs attentats-suicides.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.