La BAD accorde au Gabon un prêt de 811 milliards de FCFA

La Banque africaine de développement (BAD) a accordé au Gabon, une enveloppe de 811 milliards de FCFA (1,24 milliard d’euros), sous forme de prêts et d’aide en faveur des projets de développement dans le pays.

Cet appui financier qui s’étale sur cinq ans, entre dans le cadre de la «Stratégie de partenariat» que la BAD a adopté avec le Gabon pour la période 2016-2020, précise un communiqué publié récemment par l’institution bancaire.

«Sur les cinq prochaines années, il est prévu un apport de la BAD équivalent à 811 milliards de francs, à travers ses guichets publics et privés», explique la BAD.

Le financement est destiné, entre autres, à la mise en place au Gabon, du programme de transformation du secteur agricole, de la valorisation durable de la filière-bois et de l’amélioration du climat des investissements, des points clés du développement contenus dans le Plan Stratégique Gabon Emergent (PSGE).

La BAD précise néanmoins, que le déboursement de ce financement dépendra de l’état d’avancement des projets proposés par le gouvernement gabonais.

Selon des observateurs, il s’agit là d’une «phase délicate et complexe», dans laquelle plusieurs accrocs ont été enregistrés au moment de la mise en œuvre des précédents documents de «Stratégies de partenariat».

Les deux partenaires sont à leur troisième document de Stratégie quinquennal depuis 2006, alors que le bilan de la Stratégie 2011-2015 n’est encore connu.

Parmi les financements accordés par la BAD au Gabon, dans le cadre de la Stratégie 2011-2015, figure un prêt de 370 millions de dollars pour la deuxième phase du Programme routier du Gabon, approuvé en septembre 2011.

Cette aide financière de plus de 810 milliards de FCFA arrive à point nommé, au moment où le Gabon fait face à la baisse de ses revenus extérieurs sérieusement affaiblis par la chute continue des cours du pétrole.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.