L’armée somalienne et l’Amisom délogent les Shebab d’un village du Moyen-Shabelle

L’armée nationale somalienne (SNA) et la Mission de l’Union africaine en Somalie (Amisom) ont récupéré lundi, le village Runir-Good tombé sous le contrôle du groupe terroriste somalien les Shebab.

Il s’agit d’un village stratégique situé dans la région du Moyen-Shabelle, dans le sud de la Somalie. «Ils ont quitté le village Runir-Good après avoir obtenu des informations selon lesquelles les forces se dirigeaient vers la zone. Nous avons repris le village sans aucun affrontement », a déclaré à des médias étrangers, Abdullahi Macallin, un officier de l’armée somalienne.

Mais certains témoignages ont fait part des coups de feu entendus pendant un certain temps avant que les assaillants, qui ont d’abord tenté de résister, ne libèrent le village.

Macallin, satisfait, a indiqué que les «forces ont désormais le contrôle total et la paix a été restaurée» dans le village.

Dimanche, des combattants shebab ont affirmé que la prise du village Runir-Good était accompagnée de la mort de 32 soldats somaliens, dont un officier supérieur. Un chiffre démenti par les autorités de Mogadiscio qui reconnaissent la mort de 8 militaires seulement et de 12 combattants du groupe Shebab, lors des affrontements ayant opposé les deux camps.

Le groupe Shebab, affilié au réseau djihadiste Al-Qaïda, tient à affaiblir le gouvernement central de Somalie qui est pourtant soutenu par la communauté internationale et appuyé militairement par l’Amisom, forte de 22.000 hommes.

Le groupe rebelle a essuyé ces derniers temps, plusieurs défaites dans les combats, qui ont considérablement affaibli sa force de frappe. L’Amisom et l’armée gouvernementale continuent à récupérer plusieurs positions qui étaient sous le contrôle de la secte islamiste.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.