Afrique du Sud : L’ambassade américaine visée par deux islamistes

La police sud-africaine, a procédé ce week-end à l’arrestation de deux islamistes soupçonnés de vouloir faire exploser l’ambassade américaine, ainsi que des établissements juifs en Afrique du Sud.

Brandon-Lee et Tony-Lee Thulsie, deux frères-jumeaux sud-africains, «soupçonnés d’avoir voulu poser des bombes contre l’ambassade des Etats-Unis et des établissements juifs dans le pays», ont été arrêtés pour activités terroristes, a déclaré le porte-parole de l’unité d’élite de la police sud-africaine des Hawks, Hangwani Mulaudzi.

Les deux frères étaient connus de la police et faisaient l’objet d’une surveillance depuis 2015. En dehors de leurs présumés projets d’attentats, ils sont aussi accusés d’avoir tenté de rejoindre l’Etat islamique en Syrie et d’avoir incité d’autres personnes «à les aider» à commettre leurs attentats, en faisant «la promotion des motivations politiques, religieuses et idéologiques de l’Etat islamique en Irak et au Levant».

Les deux mis en cause restent en détention provisoire jusqu’au 19 juillet. Lundi 11 juillet, ils ont comparu brièvement devant un tribunal de Johannesburg.

Rappelons que le mois dernier, les Etats-Unis et le Royaume-Uni avaient mis en garde les autorités sud-africaines contre les risques d’attentat sur leur territoire par des islamistes. Mais Pretoria avait réagi violemment, accusant Washington et Londres d’avoir publié leur avertissement sur la base d’une «seule source douteuse».

L’Afrique du Sud a été jusqu’à présent épargnée par des attentats d’origine terroriste. Mais des observateurs soulignent que la radicalisation existe bel et bien en Afrique du Sud et des citoyens sud-africains partent combattre dans les rangs de l’Etat islamique en Syrie. Le risque d’attentat est donc présent, selon eux. Les occidentaux et les Israéliens seraient parmi les éventuelles cibles.

A propos de Pretoria©2016 Agence Afrique

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.