Le Sénégal a inauguré sa centrale solaire considérée la plus grande d’Afrique de l’Ouest

Le président sénégalais, Macky Sall, a inauguré ce samedi 22 octobre, une première centrale solaire de 20 mégawatts-crête, située à Bokhol, au nord du pays, près de la frontière avec la Mauritanie.

D’un coût de 25 millions d’euros, la centrale solaire, de taille industrielle, baptisée Senergy 2, est constituée de 77.000 panneaux solaires et les tables de panneaux représentent une longueur cumulée de 20 km. Elle devrait fournir de l’électricité à 160.000 personnes.

Il a été précisé que le coût de l’électricité produite au kilowatt heure sera «inférieur d’environ 40% au prix du mix énergétique actuel, ce qui représente une économie de plus de 60 milliards de FCFA (91 millions €) cumulés pour l’État du Sénégal sur les 20 ans de la durée du contrat».

Notons que le Sénégal se veut pionnier en matière de production d’électricité solaire dans la sous région ouest-africaine. Pour 2017, son objectif est d’atteindre 20% d’énergies renouvelables. Dans ce cadre, deux autres centrales solaires sont censées entrer en service dans les prochains mois, d’une capacité totale de 70 MW pour alimenter le réseau de la Société nationale d’électricité (Senelec).

«Avec la centrale de Bokhol, nous franchissons une nouvelle étape et le Sénégal entre de plain-pied dans l’ère de l’énergie propre pour la réduction des émissions des gaz à effet de serre», a déclaré le président Macky Sall dans son discours.

Senergy 2 s’inscrit dans les objectifs du Plan Sénégal Emergent (PSE) et de la COP 21. La centrale a été conçue et construite dans le plus strict respect des normes environnementales internationales. Ses installations permettront d’éviter 23.000 tonnes d’émission de CO2 chaque année.
Le Sénégal a pu ériger cette structure grâce à un partenariat public privé (PPP), ouvert aux investisseurs étrangers.

A propos de Dakar©2016 Agence Afrique

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.