Côte d’Ivoire-Législatives : La coalition présidentielle en première position

La coalition présidentielle en Côte d’Ivoire a obtenu la majorité avec 167 sur 254 sièges du Parlement, lors des élections législatives du 18 décembre dernier, d’après les résultats annoncés mardi par la Commission électorale indépendante (CEI), sur les antennes sur la RTI, la télévision publique.

Elle est suivie par les Indépendants qui ont obtenu 75 sièges (soit 29% des sièges) et qui s’imposent désormais comme la deuxième force de l’Assemblée. L’UDPCI a gagné six sièges, trois pour l’UPCI. L’ex-parti de Laurent Gbagbo, le FPI, n’a pu totaliser que trois sièges, alors que son leader, Pascal Affi N’Guessan, espérait «rétablir l’équilibre politique de l’Assemblée nationale» en appelant ses compatriotes à voter massivement pour les élus de l’opposition.

Le taux de participation a été de 34,10% au niveau national, a précisé le président de la CEI, Youssouf Bakayoko qui a tenu à saluer «le remarquable esprit de civisme» de la population.

La victoire du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), la coalition au pouvoir formée par le Rassemblement des républicains (RDR, parti d’Alassane Ouattara) et le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, d’Henri Konan Bédié), permettra au président Alassane Ouattara de gouverner à son aise durant les 4 prochaines années de son second et dernier mandat constitutionnel.

Ce scrutin est le premier de la IIIème République ivoirienne, après l’adoption controversée d’une nouvelle Constitution, en octobre, à l’initiative du chef de l’Etat Ouattara.

A propos de Abidjan©2016 Agence Afrique

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.