La production de cacao en Côte d’ivoire, meilleure que prévue

La production de cacao est en hausse cette année en Côte d’Ivoire et au Cameroun, deux grands producteurs du continent africain.
En Côte d’Ivoire, premier producteur mondial de cacao, on s’attend au terme de la campagne 2013-2014, à environ 1,7 million de tonnes de fèves de cacao, contre 1,4 million initialement prévue. Cette hausse est due essentiellement à la  bonne pluviométrie et l’introduction de nouvelles variétés plus rentables.
En 2013, la Côte d’Ivoire a produit 1,3 millions de tonnes de cacao, soit 36% de la production mondiale. Le café et le cacao représentent près de 70% des exportations de produits primaires et 15 % du PIB de Côte d’Ivoire.
La production de cacao connaît un boom dans ce pays avec l’introduction de nouvelles variétés, développées par le Centre national de recherche agronomique (CNRA).
Il s’agit particulièrement de la variété « Cacao Mercedes » qui produit cinq fois plus (2 T/HA) que les anciennes variétés. Le programme de lutte contre le « swollen shoot », la maladie qui dévaste les vergers et l’introduction attendue d’une autre nouvelle variété dénommée « Cocoa Action », devraient permettre à à ce pays de tripler bientôt sa production nationale.
Le Cameroun, où le cacao constitue à côté du café, la principale culture de rente, s’attend cette année à une récolte de 235.000 tonnes, contre 228 948 T en 2012/2013 et un record de 240.000 tonnes en 2010/2011.
En attendant la publication des chiffres officiels, le Cameroun a déjà exporté à cette date, près de 158.413 tonnes, contre 196.788 tonnes un an auparavant.
Cette baisse s’explique selon l’ONCC, par la préférence de certains cultivateurs de stocker leurs récoltes en attendant la hausse des cours du cacao sur le marché international. En plus les professionnels de la filière au Cameroun, 5e producteur mondial, optent de plus en plus pour la transformation locale du cacao. Les principaux broyeurs de cacao, dont la Société industrielle camerounaise de cacao (SIC Cacao), filiale du fabricant suisse de chocolat « Barry Callebaut », se sont ainsi procurés 33.378 tonnes de cacao en 2013/2014, contre 31.969 tonnes lors de la saison précédente.

A propos de © 2016 Agence Afrique