La BM accorde au Rwanda un prête de 81 millions de dollars destinés au transport

La Banque Mondiale (BM) a promis au Rwanda un prêt de 81 millions de dollars pour appuyer des projets dans le secteur des transports, d’après un communiqué publié la semaine passée, par l’institution financière, sur son site officiel.

Le fonds est accordé par l’Association internationale de développement (IDA), un organisme de la BM qui soutient les pays en développement. Le gouvernement du Rwanda s’en servira pour financer la partie qui lui revient dans le programme de transport du lac Victoria (LVTP).

L’objectif affiché du projet est d’améliorer la sécurité et circulation des personnes, des biens et services le long du corridor régional de la frontière entre le Rwanda et la Tanzanie jusqu’au passage frontalier de Nemba et Rusizi.

Selon le chef de l’équipe de la BM en charge du projet, Muhammad Zulfiqar Ahmed, «le LVTP devrait offrir un meilleur accès aux communautés rurales vivant le long du corridor routier qui sont fortement dépendantes de l’agriculture et de l’élevage pour leur subsistance».

Le communiqué explique qu’il s’agit du premier d’une série de trois projets du programme de transport du lac Victoria qui implique le Rwanda, la Tanzanie et l’Ouganda et devrait générer au moins 500 emplois permanents pour les associations communautaires locales.

Le lac Victoria est la première étendue d’eau douce d’Afrique. Il approvisionne les pays qui le bordent en électricité, en eau et en poisson. La BM soutient des projets autour de ce lac depuis plusieurs années.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.