La BM débloque 60 Mrds de FCFA pour un projet ivoirien de développement urbain

La Banque mondiale (BM) a décidé d’accorder à la Côte d’Ivoire, un crédit de 120 millions de dollars (60 milliards de Francs CFA) destiné à financer des projets d’infrastructures pour le développement urbain dans les deux villes de San Pedro et Bouaké, rapporte la presse locale.

Approuvé mardi 6 juin, le prêt servira à financer le Projet d’infrastructures pour le développement urbain et la compétitivité des villes secondaires (PIDUCAS). L’objectif étant de contribuer «à créer un environnement plus propice au développement des entreprises locales et à rendre les villes concernées plus attractives aux yeux des investisseurs et des travailleurs».

Pour l’institution financière internationale, il est surtout question d’orienter également les efforts de développement dans d’autres villes du pays autre que la capitale, Abidjan.

«Je ne crois pas que notre projet soit la substitution de ce que le gouvernement n’a pas pu financer, parce que j’aimerais penser que le gouvernement est tout à fait conscient du besoin d’avoir des développements plus équilibrés dans le pays», a déclaré le chef du projet à la BM, Maiko Miyake, ajoutant qu’«il y a donc un besoin de partager le développement d’Abidjan ailleurs».

Les organismes d’Etat et les municipalités de Bouaké et San Pedro seront les bénéficiaires de ce prêt qui profitera également au secteur privé. Les premiers appels d’offres pour ces projets auront lieu en été prochain, tandis que les travaux sont prévus débuter en 2018.
Le développement de villes secondaires constitue l’une des priorités du nouveau Plan national de développement adopté par le gouvernement ivoirien  pour la période 2016-2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *