Afrique du Sud : Dudu Myeni évincée de la présidence de South African Airways

Le ministre sud-africain des Finances, Malusi Gigaba a annoncé, dans un communiqué rendu public jeudi, la destitution de Dudu Myeni, la présidente de la compagnie nationale South African Airways (SAA), un poste qu’elle occupait depuis 2012.

Cinq autres membres du conseil d’administration de la SAA ont été également remerciés. Sans dire un mot sur le motif de ces départs, le ministre Gigaba s’est contenté d’assurer que la nouvelle équipe «va apporter talent, expertise et énergie» à la compagnie.

La SAA est depuis des années, en proie à de sérieuses difficultés financières. L’Etat a dû, à maintes reprises, mettre la main à la poche pour empêcher la faillite de la société.

Selon la presse locale, récemment, le gouvernement a accordé un secours urgent à la compagnie pour lui éviter un défaut de remboursement d’un prêt de 3 milliards de rands (200 millions d’euros).

En juillet, la société a demandé au gouvernement une nouvelle rallonge financière de l’ordre de 10 milliards de rands, dans le cadre de la mise en œuvre d’un plan de restructuration. La SAA a cumulé des pertes financières correspondant à 1,9 milliard de rands pour le compte de l’exercice 2016-1017.

Dudu Myeni, proche du président Jacob Zuma, sera remplacée dès le début novembre, par Johannes Bhekumuzi Magwaza, a indiqué le ministre.

L’opposition qui accuse le parti au pouvoir (Congrès national africain – ANC) de mauvaise gestion des fonds publics, estime que la SAA souffre de cette situation, comme plusieurs autres entreprises publiques. Elle est convaincue que le départ de la patronne de SAA ne suffira pas pour sauver la compagnie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.