La poste algérienne gagne 50 places dans le classement mondial

L’opérateur Algérie Poste (AP) a avancé de 50 places entre novembre 2018 et janvier 2019, dans le classement mondial, en termes de qualité de service pour les envois postaux internationaux, a annoncé, samedi dans un communiqué, le ministère algérien de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique.

Ce département s’est basé sur le dernier rapport publié par l’Union Postale Universelle, sur l’utilisation du système de traçabilité des objets postaux.

Concrètement, AP est passée, pendant cette période, de la 137ème à la 87ème place sur les 204 opérateurs désignés au niveau international, utilisant IPS (International Postal System).

Au niveau des pays africains, la poste algérienne a grimpé de la 30ème à la 13ème place, et au niveau des pays arabes, elle est passée de la 13ème à la 7ème place.

Selon le gouvernement algérien, qui parle d’une amélioration «substantielle», cette performance «est le fruit des réformes engagées, sur la base de l’analyse fonctionnelle de l’ensemble des structures de l’Etablissement, visant l’amélioration de la sécurisation et de la qualité de service en matière de distribution postale, grâce aux mesures prises pour généraliser l’utilisation du système IPS au niveau des établissements postaux, sur l’ensemble du territoire national.

L’ambition de la poste algérienne est d’«améliorer encore plus la qualité de ses services, afin d’atteindre le niveau attendu par les citoyens ».

L’Union postale universelle est une agence des Nations unies, fondée par un traité signé en 1874 pour unifier les tarifs postaux. L’IPS permet la traçabilité et le suivi, en temps réel et de bout en bout, des envois postaux identifiés, du dépôt jusqu’à la livraison finale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.