Magic System et l’Union Européenne scellent un nouveau partenariat à Abidjan

Magic System, le plus célèbre groupe de la musique ivoirienne et l’Union européenne ont conclu en ce début du mois de mars un partenariat en vue de promouvoir les valeurs de paix et de gouvernance en Côte d’Ivoire, avant l’élection présidentielle prévue en 2020.

L’accord de partenariat  « UE/Magic Tour » a été signé par l’ambassadeur de l’UE à Abidjan, Jobst Von Kirchmann et le chanteur Salif Traoré, dit A’Salfo, le chef du groupe Magic System.

«60% des investissements étrangers en Côte d’Ivoire viennent de l’UE», a expliqué Von Kirchmann, ajoutant que «ce qui distingue l’UE des autres partenaires internationaux, toutes nos actions sont basées sur des valeurs et des principes, notamment la bonne gouvernance, la paix, la démocratie, la justice, l’égalité, ou encore la protection de l’environnement».

Le projet dénommé «UE/Magic Tour» va démarrer à Abidjan le 12 avril, par un bus qui embarquera une vingtaine d’artistes qui animeront des concerts et livreront des messages de sensibilisation à travers plusieurs villes dans l’intérieur du pays. Il s’agit de Daloa (centre-ouest), Odienné (nord), Bouaké (centre), Bondoukou (Est) et San Pedro (sud-ouest).

La tournée prendra fin en novembre 2019 après des concerts et des débats publics sur «l’emploi des jeunes et la croissance durable et inclusive, la migration…».

L’UE/Magic Tour s’inscrit également dans le cadre de la nouvelle Alliance Afrique-Europe pour des emplois et des investissements durables, lancée en septembre 2018, par le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker.

Cette alliance ambitionne de créer 10 millions d’emplois en Afrique au cours des cinq prochaines années et permettre à 750.000 personnes de bénéficier d’une formation professionnelle.

Magic System est un groupe qui fait du Zouglou, une musique urbaine ivoirienne, et enchaîne les tubes en Afrique et en Europe depuis son succès « Premier Gaou ». Le groupe a annoncé une tournée en 2019 pour « appeler à l’apaisement » en prévision de l’élection présidentielle de 2020 en Côte d’Ivoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.