Participation massive au scrutin anticipé en Thaïlande

Plus de 2,2 millions de citoyens thaïlandais, soit environ 90 % de l’électorat, se sont rendus aux urnes dans le cadre des élections générales anticipées en prévision de la formation d’un nouveau gouvernement.

Il s’agit des premières élections en Thaïlande depuis huit ans. Pour rappel, le taux de participation aux élections anticipées de 2011 avait atteint 55%, ce qui correspondait à 1,4 million électeurs.

Plus de 93 000 bureaux de vote seront ouverts pour le scrutin législatif prévu dimanche 24 mars, et auquel sont attendus près de  51 millions d’électeurs dans tout le pays.

Depuis, la population thaïlandaise, en manque de processus démocratique depuis le putsch de 2014, s’est montrée très motivée pour aller voter.

«Il y a eu un taux de participation de 86,98 %» sur les 2,6 millions d’électeurs inscrits pour le vote anticipé, a précisé lundi le président de la Commission électorale, Ittiporn Boonpracong, ajoutant que les bureaux de vote ont enregistré plus de 90 % de participation.

Depuis la prise du pouvoir par la junte militaire en 2014, son leader, Prayuth Chan-O-Cha, a repoussé les élections à plusieurs reprises.

A l’approche du scrutin du 24 mars prochain, les électeurs thaïlandais se montrent très enthousiastes. Pour preuve, il s’agit du sujet du moment sur les réseaux sociaux. Une importante participation électorale pourrait secouer le Phalang Pracharat, la formation politique dirigée par le chef de la junte, Prayuth Chan-O-Cha. D’ailleurs, ce dernier est logiquement candidat au poste de chef de gouvernement.

De son côté, le Puea Thai, la formation politique la plus populaire de Thaïlande qui avait fait élire Yingluck Shinawatra en 2011, croit en ses chances, a indiqué sa candidate au poste de Premier ministre, Sudrat Keyuraphan, lors de sa campagne électorale dans la province de Chaiyaphum (nord-est).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.