Prochaine livraison de 20 nouveaux avions de combat russes à l’Egypte

Citant des hauts responsables de l’industrie de la défense, le site d’information russe Kommersant a annoncé cette semaine la livraison prochaine par la Russie à l’Egypte d’une vingtaine de nouveaux avions de combat Sukhoï Su-35, sur la base d’un contrat d’armement de plus de 2 milliards de dollars.

Selon le média russe, le contrat a été signé à la fin de l’année dernière et la livraison est prévue pour 2020-2021. Les Sukhoï sont des avions de chasse multirôles de génération 4++. Très sophistiqués, ils disposent d’une multitude de fonctionnalités, d’un radar AESA Irbis-E et sont capables de porter huit tonnes d’armements divers sur 12 points d’emport. Ils devraient être accompagnés d’autres outils de défense comme des armes et des véhicules.

Ces armements russes doivent permettre à l’Egypte de renforcer sa défense et son armée. Ils seront utilisés par les forces aériennes pour des missions de protection, de renforcement de la souveraineté en matière de défense. L’Egypte fait face à une insécurité grandissante accentuée par la recrudescence des attaques terroristes dans une région réputée pour être l’une des plus sensibles au monde. Ces dernières années, l’armée égyptienne elle-même est devenue la cible d’attaques terroristes.

L’Etat égyptien, dirigé par le maréchal Abdel Fattah al-Sissi, devient le deuxième pays africain, après l’Algérie, à passer la commande de Sukhoï-35 auprès de la Russie. Hormis la Russie, l’Egypte a signé ces dernières années plusieurs contrats d’armements avec la France, troisième exportateur d’armes au monde, qui le considère comme un partenaire stratégique. Ces contrats se sont chiffrés à 6.8 milliards de dollars en 2015 et 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.