Etats-Unis : Le président Trump remercie sa ministre de la Sécurité

Le président américain Donald Trump a limogé sa ministre de la Sécurité, Kirstjen Nielsen dans un contexte de crise au niveau de la frontière mexicaine.

Kirstjen Nielsen, 46 ans, avait été nommée à ce poste en décembre 2017. Elle ne l’aura donc conservé que pendant 15 mois, sous de fortes pressions. Le chef d’Etat américain l’a «remerciée pour son service» et a annoncé sur le réseau social Twitter son remplacement à titre intérimaire par le responsable de la Border Patrol, Kevin McAleenan.

En toute vraisemblance, Kevin McAleenan, 47 ans, ne devrait pas être confirmé dans son nouveau poste en raison de ses positions modérées sur l’immigration. C’est d’ailleurs ce que le président Trump reprochait à Mme Nielsen, bien que cette dernière ait mis fidèlement en œuvre sa politique, jusqu’à procéder à la séparation des familles à la frontière en l’absence d’une procédure de garder la trace d’environ 3.000 enfants séparés de leurs parents.

La démission de Kirstjen Nielsen était déjà dans l’air, depuis les élections législatives de novembre dernier, mais elle a eu droit à une prolongation suite à sa résistance face aux démocrates pendant le «shutdown» en fin 2018. Le président américain appréciait également ses sorties médiatiques.

Néanmoins, Mme Nielsen devait son ascension au général John Kelly, dont elle fut la plus proche collaboratrice au département de la Sécurité intérieure et, par la suite, au secrétariat général de la Maison-Blanche. Ce responsable avait finalement quitté la présidence en décembre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.