Côte d’ivoire : Les zones industrielles à l’honneur

La côte d’Ivoire organise les 25 et 26 avril 2019 à Abidjan, les journées dédiées aux zones industrielles. Initiées par le Fonds de développement des infrastructures industrielles (FODI) en collaboration avec l’Agence de gestion et de développement des infrastructures industrielles (AGEDI), ces journées ont pour objectif principal de communiquer et de sensibiliser les acteurs aux textes et règlementation en vigueur.
Les opérateurs industriels vont être informés sur le cadre règlementaire régissant les zones industrielles et les textes fondant leurs obligations relativement à la redevance industrielle. Ils seront aussi sensibilisés à une optimisation de la collecte des redevances industrielles, au caractère compétitif des taux de redevance appliqués en Côte d’Ivoire et sur les innovations en matière de collecte de redevances.
Ces journées dédiées aux zones industrielles vont rassembler près de 150 personnes pour discuter de l’implantation d’unités industrielles et de la mobilisation des ressources pour le développement des zones industrielles en Côte d’Ivoire.
Elles seront meublées entre autres par des visites des zones industrielles de Yopougon et d’Akoupé Zeudji PK 24. Il est également prévu un atelier sur le thème « Développement des zones industrielles en Côte d’Ivoire ». Des sous-thèmes relatifs à la « Zone industrielle durable: quelle politique pour les pays émergents ? » et à la « Procédure d’attribution de lots industriels et de cession » seront débattus.
Lesdites journées représentent donc une véritable plateforme d’échanges mais surtout de présentation des investissements réalisés par le gouvernement afin de rendre les zones industrielles attractives et compétitives.
Notons que le FODI et l’AGEDI sont deux structures résultant des réformes engagées par l’Etat ivoirien en 2013, avec pour objectif de porter la contribution de l’industrie à 40% du PIB à l’horizon 2020. Depuis leurs mises en place, ils ont contribué à doter les zones industrielles d’infrastructures afin de les hisser aux standards internationaux, indique le ministère du commerce, de l’Industrie et de la promotion des PME.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.