Egypte : peine capitale pour deux moines pour l’assassinat d’un évêque

La justice égyptienne a condamné à la peine capitale jeudi deux moines coptes orthodoxes accusés du meurtre d’un évêque en 2018, après que le mufti d’Egypte ait approuvé ce jugement.

L’évêque Epiphanius était à la tête du monastère Saint-Macaire de Scété, à Wadi el-Natroun, au nord-ouest de la capitale égyptienne, Le Caire. Sa dépouille a été retrouvée fin juillet dernier dans un couloir du monastère avec des blessures au niveau de la tête, d’après l’Eglise.

Selon le procureur, un des moines, Isaïe al-Makari, a dit avoir frappé l’évêque avec une barre de métal, avec la complicité d’un second moine, Philotheos al-Makari. Le premier moine, Isaïe al-Makari, a reconnu avoir commis cet assassinat à cause de désaccords, à en croire le procureur. A la suite de la découverte du corps, il a été immédiatement démis de ses fonctions sacerdotales.

Le parquet avait accusé les deux moines de s’être convenus d’assassiner l’évêque Epiphanius après des « différends » non précisés. Prononcée en février, la peine avait été transmise au grand mufti d’Egypte, comme l’impose la législation locale. Dans ce pays, les juges sont tenus de recueillir l’avis non contraignant de cette haute autorité religieuse, qui confirme quasi automatiquement les condamnations à la peine capitale. Les deux moines ont tout de même la possibilité de faire appel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.