Une attaque antisémite aux Etats-Unis

Une nouvelle attaque antisémite a eu lieu samedi dernier aux Etats-Unis, où en pleine célébration de la Pâque juive dans la synagogue de Poway, au sud de la Californie, un homme a ouvert le feu sur la soixantaine de fidèles présents, tuant une femme de soixante ans et blessant trois autres personnes, dont le rabbin et une enfant.

Peu après l’attaque, les forces de l’ordre ont neutralisé le tireur, sans qu’il n’oppose de résistance. C’est un jeune homme de 19 ans qui a fait part, sur les réseaux sociaux, de son intention de tuer des juifs. D’après la presse locale, le tireur avait repris la rhétorique du complot des suprématistes anglo-saxons.

Alors qu’il était inconnu des services des forces de l’ordre, ce jeune a dit s’être inspiré de l’attentat commis le 15 mars dernier dans une mosquée de Nouvelle-Zélande, avouant avoir été également à l’origine d’une tentative d’incendie perpétrée le 24 mars dernier contre une salle de prière à proximité de San Diego.

Dans sa lettre diffusée en ligne, le tireur indique aussi s’être inspiré de la fusillade survenue le 27 octobre dernier dans une synagogue de Pittsburgh, où 11 juifs américains avaient été tués lors de cette attaque considérée comme l’acte antisémite le plus meurtrier perpétré sur le sol américain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.